Les courbatures ou DOMS en anglais, sont ces douleurs musculaires diffuses qui apparaissent et persistent dans les 24 à 72 heures après un effort inhabituel. Elles sont essentiellement liées à une destruction de cellules musculaires lié à l’importance de l’effort qui va ensuite permettre au corps de créer de nouvelles cellules plus volumineuse afin de gagner en force et mieux répondre à la demande. Il ne s’agit donc pas d’une blessure mais au contraire du mécanisme à la base de la musculation.

Néanmoins, ces douleurs même si elles diminuent après échauffement restent handicapantes pour la vie quotidienne et la pratique du sport.

Voici quelques conseils afin de chercher à les limiter :

1/  La lutte contre la déshydratation pendant et après l’effort est capitale. Quand on sait par ailleurs qu’une perte de 2% de son poids à l’effort est responsable d’une baisse des capacités physique et de la lucidité, on comprend qu’il est important de boire peu mais souvent pendant l’effort même si cela est désagréable.

2/ Un massage de 20 minutes juste après l’effort et les jours suivant permet de les diminuer. Si vous n’êtes pas professionnel ou que vous n’avez pas de gentil masseur, un auto massage avec un foam roller est très efficace.

3/ Prendre un bain tiède soulage en partie les douleurs et pourrait permettre une résolution plus rapide en augmentant le début sanguin dans les muscles

4/ Faire un effort léger de « décrassage », améliore les choses même si c’est souvent la dernière chose que l’on a envie de faire avec les douleurs et la fatigue…

5/ Le sommeil est réparateur, il diminue les courbatures mais la lutte contre la fatigue en période d’entrainement intense permet aussi de diminuer le risque d’une stagnation voir de diminution des performances.

En conclusion, les courbatures sont un phénomène normale lié à l stimulation musculaire et ne nécessite pas d’arrêter le sport. Cependant, des courbatures majeures sont souvent le signe d’un effort trop important par rapport au niveau d’entraînement. Enfin, il faut savoir que nous ne sommes pas tous égaux devant les courbatures et il arrive que certains sportifs débutants soient très peu gênés malgré un effort intense alors que certains footballeurs professionnels vont en souffrir après chaque match malgré une excellente préparation.

A propos de l’auteur :

Chirurgien orthopédique et médecin du sport, le Docteur Julien Even opère les pathologies de la hanche du genou et de la cheville. Il est aussi médecin de l’équipe professionnelle du Paris Football Club.

Pin It on Pinterest

Partagez ?

"On ne jouit bien que de ce qu'on partage" Madame de Genlis