La question de la durée de votre arrêt maladie après une chirurgie des ligaments croisés par ligamentoplastie ou des ménisques  est importante. Avoir une idée de la durée avant le geste va vous permettre de vous organiser en conséquence. Il s’agit d’une question fréquente en consultation puisque la chirurgie des ligaments croisés s’adresse à des patients jeunes et actifs. Il n’y a par contre pas de réponse toute faite car de nombreux facteurs entrent en jeu dans la détermination de l’arrêt maladie.

Certains de ces facteurs sont connus avant l’intervention, tel que l’âge, le métier, le mode de vie… Ainsi après une ligamentoplastie, un informaticien à son compte qui peut travailler à domicile ne va probablement pas avoir besoin d’un arrêt maladie. Un enseignant qui va piétiner toute la journée aura probablement besoin de 6 semaines. Un maçon qui porte des charges et travaille dans les échafaudages s’arrêtera 5 à 6 mois. Enfin, un footballeur professionnel s’arrêtera 6 à 9 mois… De même le mode de vie est important, pour deux collègues, celui qui habite au 5eme étage sans ascenseurs à une heure de métro de son travail reviendra moins vite que celui qui habite en rez-de-chaussé à 2 minutes à pieds.

Enfin, la vitesse de récupération d’une personne à l’autre est extrêmement variable et imprévisible.

Cependant, afin d’avoir un ordre d’idée le plus concret possible, la sécurité sociale a calculer l’arrêt maladie moyen après chirurgie des ligaments croisés et des ménisques.

 

 

Résultats :

Durée de l’arrêt maladie après chirurgie des ligaments croisés sous arthroscopie (ligamentoplastie)

La durée de l’arrêt après chirurgie des ligaments croisés est à adapter selon :

• la présence ou non d’actes associés (méniscectomie, synovectomie..);

• la qualité de la récupération structurelle (examen du genou) et fonctionnelle (capacité à marcher, sauter …); • l’existence ou non de complications (sepsis, phlébite, raideur, ..);

• la présence d’un état pathologique associé;

• les conditions de transport : la durée du trajet et les moyens de déplacement utilisés (marche, transport en commun ou automobile) sont à prendre en compte dans la possibilité de reprise;

• les possibilités d’adaptation ou de modification du poste de travail en lien avec le médecin du travail. Pour des postes très physiques, emploi en hauteur, sol glissant ou instable : un reclassement temporaire permet une reprise plus précoce.

 

Durée de l’arrêt maladie après une chirurgie des ménisques, réparation ou suture méniscale :

La durée de l’arrêt maladie après chirurgie des ménisques est à adapter selon :

• l’âge du patient,

• le / les ménisque(s) atteint(s), médial ou latéral (une méniscectomie latérale nécessite un arrêt de travail de 28 jours minimum quel que soit le type d’emploi),

• le type de la lésion (traumatique ou dégénérative) et son étendue,

• l’existence de lésions associées (LCA, arthrose…),

• la durée et les conditions de transport

 

Lien : Site Ameli de la sécurité sociale

Pour aller plus loin :

Articles sur la chirurgie des ligaments croisés

Description de l’intervention du ligament croisé antérieur

 

A propos de l’auteur :

Chirurgien orthopédique et médecin du sport, le Docteur Julien Even opère les pathologies de la hanche du genou et de la cheville. Il est aussi médecin de l’équipe professionnelle du Paris Football Club.

Pin It on Pinterest

Partagez ?

"On ne jouit bien que de ce qu'on partage" Madame de Genlis