La taille de la cicatrice est une question fréquente en consultation lors de l’explication sur le déroulement de la mise en place d’une prothèse totale de hanche.

L’objectif n’étant pas de faire durer le suspens, en faisant des voies antérieures de Hueter mini-invasives, la taille de la cicatrice est d’environ 6-8 cm. Il s’agit de la technique que j’utilise mais les autres techniques permettent aussi pour la plupart de réaliser une mini-incision.

Cependant, même si il est logique de vouloir une petite cicatrice, il faut garder à l’esprit deux chose :

 

Quel est la taille idéale d’une cicatrice pour une prothèse totale de hanche?

C’est celle qui permet le positionnement correct des implants.

Même si l’adage chirurgical répandu dans les années 1980 qui disait : « Grandes incisions, grands chirurgiens » n’est plus d’actualités, il ne faut jamais oublier qu’il est plus important d’avoir une prothèse idéalement mise en place qu’une prothèse mal mise, quitte à allonger de quelques centimètres l’incision.

La morphologie du patient, sa musculature, son poids, l’anatomie de sa hanche font que toute les prothèses sont différentes. Leurs mise en place peut donc nécessiter de s’exposer de manière plus ou moins importante. Par exemple, chez un patient très musclé ou ayant une hanche très abimé, luxée, l’abord peut être un peu plus grand que chez quelqu’un maigre. L’objectif de l’intervention reste de voir suffisamment pour positionner correctement la prothèse.

 

Ne pas confondre mini-incision et mini-invasif

 

Une mini-incision est une petite cicatrice sur la peau. Cela ne préjuge pas du caractère invasif ou non de l’intervention. Une intervention mini-invasive est une intervention qui n’abime pas ou peu les muscles, les tendons… C’est une intervention qui est moins agressive pour le corps. Ainsi, la voie de Hueter, qu’elle soit faite par mini-incision ou par incision classique ne coupe pas de muscle et est dans les deux cas une chirurgie mini-invasive. Les muscles sont écartés pour accéder à la hanche (Figure 1). La cicatrice est donc la face visible de l’iceberg et ne préjuge donc pas du caractère plus ou moins délabrant sur les muscles.

Hueter petite cicatrice

Figure 1 : Voie de Hueter.

 

A l’inverse, d’autres voies utilisent des mini-incisions mais ne sont pas pour autant mini-invasives si elles nécessitent pour s’exposer la section des certains muscles.

Le caractère mini-invasif est important car il a des conséquences sur les suites, permettant en moyenne une récupération plus rapide et diminuant le taux de luxation.

 

Conclusion

 

Les techniques de mises en places et les développements d’instruments chirurgicaux spécifiques ont permis de diminuer la taille des incisions mais aussi de permettre des chirurgies moins invasives. La mini-incision à une conséquence esthétique qui n’est pas négligeable si vous lui attachez de l’importance. Le caractère mini-invasif est important car il va modifier la récupération, le résultat et diminuer le risque de certaines complications tel que la luxation.

 

Hip Int. 2019 Oct 6:1120700019881413. 

Anterior versus posterior approach total hip arthroplasty: patient-reported and functional outcomes in the early postoperative period.

Martusiewicz A, Delagrammaticas D, Harold RE, Bhatt S, Beal MD, Manning DW.

 

Pour aller plus loin :

 

Etre opéré d’une prothèse de hanche ou de genou augmente l’espérance de vie.

Combien de temps dure une prothèse de hanche ou de genou?

Puis-je rejouer au golf après une prothèse de hanche ou du genou?

Quand peut-on conduire après une prothèse de hanche, de genou ou une ligamentoplastie?

 

 

 

A propos de l’auteur :

Chirurgien orthopédique et médecin du sport, le Docteur Julien Even opère les pathologies de la hanche du genou et de la cheville. Il est aussi médecin de l’équipe professionnelle du Paris Football Club.

Pin It on Pinterest

Partagez ?

"On ne jouit bien que de ce qu'on partage" Madame de Genlis