Suis-je trop jeune pour une prothèse de hanche ou de genou?

 

Il n’y a pas d’âge limite en dessous duquel il est interdit de mettre une prothèse. Les indications opératoires sont les mêmes que pour les personnes plus âges, à savoir des douleurs et difficultés dans les activités. Les résultats sont sensiblement les mêmes après chirurgie quelque soit l’âge et la récupération est plus rapide chez les patients plus jeunes. Mais alors ou est le problème et pourquoi entendons nous dire :  » On m’a dit que j’étais trop jeune pour l’opération ».

Le problème est la durée de vie des prothèse de hanche et de genou. Avec le temps, les prothèses s’usent et leur fixation à l’os peut s’abimer. Plus on est jeune, plus il y a le risque d’avoir besoin d’une ou plusieurs reprises de sa prothèse (changement de la prothèse). Il s’agit d’interventions chirurgicales plus lourdes que l’implantation initiale. Il est parfois nécessaire de réaliser des greffes osseuses ou l’utilisation de prothèses de reprise. Les suites opératoires sont souvent un peu plus longues. Les résultats cliniques un peu moins bon. Ainsi en ayant une prothèse avant 30 ans, il faut bien avoir conscience qu’il y aura très probablement d’autres chirurgies sur cette articulation.

Néanmoins, deux faits sont à prendre en considération. Les progrès technologiques sur les prothèses font que leur durée de vie est de plus en plus longue. La chirurgie de reprise est devenue courante et les techniques progressent afin de diminuer la lourdeur de la chirurgie et améliorer les résultats.

A retenir

L’age n’est pas une contre indication. Si les douleurs et le handicap sont important, il est tout a fait normal de discuter la possibilité de l’intervention. Après échec du traitement médical, il n’y a aucune raison de vivre avec un handicap, de se déplacer difficilement avant 40 ans de peur d’avoir un remplacement de prothèse qui donne un résultat un peu moins bon que la première vers 60 ans. Il faut aller au bout du traitement médical, si il permet de faire gagner une dizaine d’année avant l’intervention, il permet  peut-être d’éviter une reprise. En cas de douleurs majeures, reculer l’intervention de 6 mois, 1 ans, n’a malheureusement pas d’intérêt car cela ne diminue pas vraiment le risque de ré-intervention.

 

 

Suis-je trop vieux pour une prothèse de hanche ou de genou?

 

La encore, il n’y a pas de limite d’âge. Le problème est les risques encourus pendant l’intervention et les semaines qui suivent. Ceci dit, sur le principe, il s’agit le plus souvent leu traitement de l’arthrose qui touche les patients entre 60 et 75 ans. Il est donc rare que l’intervention ait lieux avant 55 ans.

Ensuite, ce qui est important est l’âge physiologique, c’est à dire les pathologies que l’on peut avoir, les traitements en cours… Une personne de 60 ans avec une importante pathologie cardiaque est plus à risque qu’une autre personne de 80 ans sans aucun antécédents.

Enfin, la prothèse permet souvent un maintien de l’autonomie qui augmente l’espérance de vie. C’est pour cette raison que des études montrent que les patients avec une prothèse de hanche ou de genou ont une espérance de vie supérieure (1) au patients ayant la même pathologie pathologie, les mêmes antécédents mais qui n’ont pas été opéré.

A retenir

Il n’y a pas de limite d’âge mais plus les antécédents sont importants plus il existe un risque de complication voir de contre-indication. Il est capital, en discussion avec le chirurgien et l’anesthésiste, de bien peser les bénéfices et les risques de l’intervention mais aussi les risque et les bénéfices en l’absence d’intervention.

 

 

Je souhaite me faire opérer maintenant alors que je vais bien car j’ai peur de ne plus pouvoir être opérer plus tard.

 

Non, la mise en place d’une prothèse ne se fait pas de manière préventive. Si vous avez un début d’arthrose mais que vous n’êtes quasiment pas gêné, ou que le traitement médical vous soulage sans effet secondaire, il ne faut pas vous faire opérer. La vitesse d’évolution de l’arthrose est très variable. Parfois, la douleur augmente en quelques mois mais elle peut aussi ne pas évoluer pendant 10 ans et vous vous feriez opérer pour rien. Si les douleurs augmentent, il ne sera pas trop tar pour une intervention.

 

 

1. Do Patients Live Longer After THA and Is the Relative Survival Diagnosis-specific?

Cnudde P1, Rolfson O, Timperley AJ, Garland A, Kärrholm J, Garellick G, Nemes S.
Clin Orthop Relat Res. 2018 Jun;476(6):1166-1175. doi: 10.1007/s11999.0000000000000097

A propos de l’auteur :

Chirurgien orthopédique et médecin du sport, le Docteur Julien Even opère les pathologies de la hanche du genou et de la cheville. Il est aussi médecin de l’équipe professionnelle du Paris Football Club.

Pin It on Pinterest

Partagez ?

"On ne jouit bien que de ce qu'on partage" Madame de Genlis