Les blessures du genou sont parmi les plus courantes lors de la pratique du sport. Heureusement, la plupart des patients consultant pour des lésions du genou n’ont pas besoin de chirurgie. Si vous souffrez d’une douleur au genou, quels sont les signes qui doivent vous alerter? Est il nécessaire de consulter un chirurgien orthopédiste? La liste est loin d’être complète mais voici sept symptômes devant laquelle il serait prudent de consulter.

Votre genou « gonfle »

Cela peut ne pas être grand chose si vous avez seulement un petit épanchement. Cependant, si votre genou est aussi volumineux qu’un ballon de rugby dans les heures suivant le traumatisme, cela peut être évocateur d’une rupture du ligament croisé antérieur ou d’un fracture.

Vous avez entendu un craquement

Je ne parle pas d’un petit craquement comme lorsque l’on fait craquer ses doigts ou lorsque le genou craque en se relevant d’une position assise prolongée. Un craquement important, net, accompagné d’une douleur brutale lors d’un traumatisme, d’un mouvement en torsion du genou ou de la réception d’un saut est en faveur d’une lésion ligamentaire méniscale ou osseuse. Beaucoup de sportifs expliquent que sur le terrain, leurs coéquipiers ont entendu un craquement lorsqu’ils se sont rompus le ligament croisé antérieur.

Il est impossible de s’appuyer sur la jambe

Même si il s’agit d’un signe assez général, une douleur intense qui empêche de poser le pied par terre et de mettre le poids du corps dessus est un signal d’appel qui doit mener à consulter. Surtout si cela persiste plusieurs heures après le traumatisme.

Votre genou est instable, lâche, a un « ressaut douloureux »

Si votre genou ne tient pas à la réception d’un saut ou lors d’un changement violent de direction, vous pouvez souffrir d’une lésion ligamentaire tel qu’une rupture du ligament croisé antérieur. Si vous n’avez pas consulté initialement et que cette sensation persiste au cours des mois, il faut consulter.  Il est important de voir un chirurgien orthopédiste car cette instabilité peut créer et aggraver des lésions cartilagineuses et méniscales. Si il s’agit d’une rupture du ligament croisé antérieur, une ligamentoplastie permettra alors de redonner la stabilité nécessaire à votre genou.

Vous ne pouvez pas tendre complètement le genou

La douleur, l’épanchement et l’inflammation après un traumatisme du genou sont souvent responsables d’une diminution de l’amplitude articulaire. Cependant, le fait d’avoir la sensation d’un vrai blocage mécanique empêchant de tendre complètement le genou est souvent lié a une languette de ménisque déchirée qui vient se coincer dans l’articulation. Une luxation de rotule, des fragments cartilagineux peuvent eux aussi bloquer l’articulation. Il est important de consulter car le traitement sera souvent chirurgical en semi urgence afin de pouvoir suturer un ménisque abîmé.

La douleur est intense sur un point très localisé

Les lésions méniscales donnent souvent une douleur sur une point très spécifique sur le bord de l’articulation. En interne et postéro interne pour le ménisque médial, en externe ou postero externe pour le ménisque latéral. D’autres lésions telles que les fractures de fatigue peuvent aussi donner ce type de douleur sur l’os.

 

J’espère que ces différents symptômes peuvent vous aider à distinguer une lésion potentiellement chirurgicale d’un simple traumatisme, choc, crampe autour du genou. Il s’agit évidemment d’une simplification des choses cela ne se substitue pas à un avis médical surtout en cas de douleur intense ou persistante.

 

Sur le même sujet : 

Ligamentoplastie du ligament croisé antérieur.

Chirurgie du ligament croisé : Des réponses aux questions que vous vous posez sur la chirurgie.

Ménisque : Des réponses aux questions sur la méniscetomie partielle.

Ligament croisé, reprise de la compétition à 6 mois, vraiment?

 

A propos de l’auteur :

Chirurgien orthopédique et médecin du sport, le Docteur Julien Even opère les pathologies de la hanche du genou et de la cheville. Il est aussi médecin de l’équipe professionnelle du Paris Football Club.

Pin It on Pinterest

Partagez ?

"On ne jouit bien que de ce qu'on partage" Madame de Genlis